Centre Ostéopathique
de levallois-perret

100 bis, rue Aristide Briand
92300 Levallois-Perret

Tél : 09 83 23 89 06


CONSULTATIONS SUR RDV
UNIQUEMENT


du lundi au samedi
entre 8h30 et 20h30

 

Historique de l'ostéopathie
Histoire de l'ostéopathie, Paris, Levallois-Perret

Histoire de l'ostéopathie, Paris, LEVALLOIS-PERRET

Son origine se perd dans la nuit des temps.
Ses premières descriptions sont rapportées dans des papyrus datant  de 5000 avant J.C.

- En Grèce, HIPPOCRATE DE COS (460-370 av. J.-C) décrit quelques manipulations dans son traité.
- A Rome, C. GALLIEN, médecin de l'empereur s'initiait à ce traitement.
- En l’an 1200, la chirurgie  est pratiquée par les barbiers, tandis que les manipulations sont laissées aux rebouteux.
- A la Renaissance, A.PARE parle de la réduction de "l'os caudae" toujours utilisée de nos jours.
- En 1768, le navigateur COOK fut traité pour des douleurs du dos par des indigènes.
- Au XIXème siècle, Sire James PAGET, grand chirurgien anglais de l'époque,  conseille à ses confrères « d'apprendre et d'imiter ce qui est bon et d'éviter ce qui est mauvais chez les rebouteux ».

Aux Etats-Unis, vers 1850, deux grands courants voient le jour : l'ostéopathie et la chiropraxie, dont les méthodes bouleversent le monde médical.
Puis arrive Andrew Taylor Still (1828-1917), fondateur de l’ostéopathie. Suite à la mort de trois de ses enfants, ce praticien en médecine se met alors à douter de l’efficacité d’une médecine fondée sur l’usage de la médicamentation.

En 1874, il rompt avec l’orthodoxie et se concentre sur sa nouvelle approche basée sur des techniques manuelles avec pour principe qu’en relançant la mobilité d’un os, on lui redonne sa fonction, d’où l’origine du nom d’ « ostéo » (os) « pathie » (maladie).

Selon sa théorie : un os, un ligament, ou  un muscle sans mouvement est une porte ouverte à la maladie.

En 1892, il ouvre à Kirksville une première  école : « l’Américan school of osteopathy », d’où il poursuivra ses nombreuses recherches et étoffera ses connaissances.
Ses théories sont ensuite enrichies par certains de ses élèves, qui développeront les relations existant entre les différents niveaux de la colonne vertébrale et les organes du corps (approche viscérale), l’adaptation de l’homme à la verticalité et les relations existant entre le bassin et le crâne.

En France, le Dr. MOUTIN en 1913, puis le Dr. R.LAVEZARRI dans les années 30, furent les premiers médecins français à recommander  l'ostéopathie

En 1982, la faculté de médecine de Paris Nord Bobigny créa un cursus d'ostéopathie  avec pour enseignants : des médecins, d’anciens kinésithérapeutes, des ostéopathes diplômés en Angleterre, ainsi que des moniteurs non médicaux, et des kinésithérapeutes diplômés d'ostéopathie dans ce même pays.
Mais ce cursus fut réservé aux seuls médecins.